LIQUIDITÉ EXTRINSÈQUE / INTRINSÈQUE

La liquidité des parts d’une SCPI fonctionne sur le mode « extrinsèque », c’est-à-dire que la vente des parts par un associé ne peut se faire que si un autre associé les rachète (cas du marché secondaire des SCPI à capital fixe, où le prix d’exécution est déterminé par la confrontation des ordres d’achat et de vente) ou si un autre associé souscrit de nouvelles parts permettant le retrait des parts initiales (cas des SCPI à capital variable). Dans les deux cas, il faut donc une contrepartie en face de chaque vendeur.

Dans les OPCI, la liquidité est dite « intrinsèque », car c’est l’OPCI lui-même qui va racheter les parts ou les actions dont le rachat est demandé par le porteur. Ce rachat se fait à cours inconnu sur la base de la prochaine valeur liquidative, qui est calculée et publiée périodiquement par la société de gestion.