Foire aux questions

Les contraintes de gestion propres aux OPCI ne vont-elles pas alourdir les frais de gestion ?

Il est exact que la réglementation impose aux OPCI des contraintes supplémentaires qui ont un coût : les prestataires de gestion sont en effet plus nombreux que dans les SCPI, avec l’intervention d’un dépositaire et de deux experts immobiliers, qui actualisent leur évaluation quatre fois par an au lieu d’une seule.

En contrepartie, le mode de souscription et de gestion des parts (au porteur), qui utilisent les circuits "industriels" des OPCVM se font à coût unitaire réduit.

Par ailleurs, ces frais nouveaux pourront trouver une compensation dans l’amélioration des performances que procureront aux OPCI les nouvelles dispositions en matière d’investissement immobilier : élargissement des catégories d’actifs éligibles, possibilité de réaliser des travaux d’amélioration ou de restructuration, distribution des plus-values, absence de droits d’enregistrement sur la cession des titres …