Les atouts de la SCPI

Les atouts de la SCPI peuvent s’analyser au regard de deux aspects fondamentaux : d’une part une comparaison par rapport à l’investissement immobilier direct, et d’autre part les spécificités propres au support SCPI.

1. SCPI et investissement immobilier direct

La situation d'un investisseur particulier souhaitant devenir propriétaire en direct d'un bien immobilier pour percevoir des revenus locatifs n’est pas toujours aisée. En effet, entre autres choses, un «investisseur direct» doit :

  • chercher et choisir un bien immobilier selon une multitude de critères (neuf ou ancien, emplacement géographique, catégorie d'utilisation de ces biens...) difficiles à maîtriser faute de temps et d'expérience ;
  • en assumer le financement en raison des montants unitaires élevés, tout particulièrement dans les secteurs les plus recherchés ;
  • réaliser éventuellement des travaux et être confronté aux exigences techniques, réglementaires et financières ;
  • accomplir les démarches nécessaires pour trouver des locataires successifs solvables et durables,
  • être en mesure de faire face aux fréquents aléas générés par cet achat (vacance prolongée, contentieux de toute nature…) …

Faire le choix de la SCPI ne supprime pas ces difficultés mais permet à l’investisseur de les surmonter grâce au savoir-faire de la société de gestion tout en cumulant des avantages propres aux SCPI.

2. Les spécificités des SCPI

  • la tranquillité : l'associé se décharge des préoccupations quotidiennes en confiant l’investissement et la gestion de son patrimoine à des professionnels qui font fructifier le patrimoine de la SCPI avec une efficacité optimale. L'associé reçoit ainsi selon une fréquence régulière les revenus issus de l’exploitation locative des immeubles ;
  • l'effet de taille et la mutualisation des risques locatifs, géographiques et par typologie d’immeubles. Quand un local est vacant ou qu'un locataire cesse de verser ses loyers, la charge est largement diluée à l'échelle d'une SCPI. De même l’investissement sur des marchés géographiques différents et sur plusieurs types d’actifs (bureaux, commerces, …) permet de mutualiser les risques ;
  • la souplesse et la simplicité: grâce à la SCPI, l'épargne immobilière devient accessible à tous. Il est possible d'accéder au marché des parts de SCPI pour quelques centaines d'euros. En devenant associé d'une SCPI, l'emprunt n'est donc plus une condition nécessaire pour investir dans la pierre. Il est par ailleurs possible de ne céder ou transmettre qu'une partie de son épargne sans remettre l'ensemble en cause ;
  • l'accès optimisé au marché : le placement en parts de SCPI permet d'accéder à l'immobilier d'entreprise traditionnellement réservé aux investisseurs institutionnels, compte tenu du montant des capitaux nécessaires à ce type d'acquisition. Actuellement, près de 94% de la capitalisation des SCPI sont concentrés sur les bureaux et les locaux commerciaux.

La détention de parts de SCPI dans une optique de long terme permet ainsi de répondre à différents objectifs tels que :

  • la diversification du portefeuille d’épargne ;
  • la gestion patrimoniale : transmission d’un capital, démembrement de propriété, création d’un déficit foncier ;
  • la constitution d’un capital ou d’une rente, en vue de la retraite notamment.